Flash Feed Scroll Reader

Les Bafana Bafana en rodage

Il ne reste que 66 jours avant le coup d’envoi du Mondial 2010. L’Afrique du Sud, dirigée par le Brésilien Carlos Alberto Parreira enchaîne pour l’instant des performances plus que moyennes. Après avoir fait match nul contre la Namibie (1-1), les Bafana bafana ont été battus (1-2) par l’équipe des remplaçants de Santos, un club brésilien (celui de Robinho).

Au terme d’une tournée en Amérique du Sud, les poulains de Parreira ont réussi toutefois à arracher un match nul contre le Paraguay. Au Brésil, l’Afrique du Sud a rencontré différentes équipes. Résultat : 9 matches joués, 5 victoires, 1 défaite, 3 matches nuls, 17 buts marqués pour 3 encaissés. Il s’agissait cependant d’équipes de deuxième plan : -20 ans de Fluminense, Boavista, réserve de Cruzeiro, Botafogo,  Ponte Negra, Volta Redonda ou Cruzeiro.

Steven Pienaar, le joueur d'Everton était absent lors de la tournée sud-américaine, Photo : hoodie1878

L’Afrique du Sud a hérité d’un groupe A plutôt difficile avec la France, l’Uruguay et le Mexique. Considérée comme l’équipe africaine la plus faible au Mondial, les Bafana bafana n’avaient pas réussi à se qualifier pour la Coupe d’Afrique des nations en janvier, contrairement aux autres : Algérie, Côte d’Ivoire, Cameroun, Ghana et Nigeria. «les autres équipes sont mieux préparées, elles ont des joueurs en grand nombre qui jouent avec succès dans de grosses équipes du football européen»estime d’ailleurs le coach brésilien.

Hors des terrains, la préparation avance. Le Soccer City Stadium, le stade où se déroulera la finale du Mondial 2010, a été inauguré. Après plusieurs reports, des employés et élus municipaux ainsi qu’anciens footballeurs ont disputé un petit tournoi devant environ 20.000 spectateurs.

Le stade est d’une capacité de 94.700 places, soit le plus grand d’Afrique du Sud. Le Soccer City Stadium aura toutefois couté la bagatelle de 3,2 milliards de rands, soit 311 millions d’euros.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire