Flash Feed Scroll Reader

L’Impact de Montréal entre dans l’histoire

L’Impact de Montréal a ouvert son compteur en Major league soccer (MLS) avec le match nul (1-1) de samedi contre le Fire de Chicago, et ce devant 58 912 personnes remplies au Stade olympique.

Sur une passe lumineuse de Sanna Nyassi, l’Impact de Montréal a marqué le premier but de son histoire en MLS dans ce premier match à domicile de la saison 2012. Il aura fallu attendre la deuxième mi-temps pour que les partisans de l’équipe de Montréal voient un peu d’action dans cette 2e journée de la saison 2012.

58 912 personnes ont assisté au match : Courtoisie : Impact de Montréal

L’Impact a ouvert le score sur une tête du nouveau capitaine Davy Arnaud (56e minute) tandis que le virevoltant Dominic Oduro qui s’est démené tant bien que mal sur le front de l’attaque a jailli à la 71e minute, derrière le défenseur de l’Impact pour marquer son premier but.

À la limite du hors jeu, et dans le dos de son vis-à-vis, le Ghanéen Oduro n’a pas raté le caviar qui lui était offert Sébastien Grazzini.

Son compatriote Patrick Nyarko a également un poison pour la défense des Bleus, forçant l’entraineur montréalais a baissé d’un cran Nyassi, notamment en deuxième période.


La fin du match n’a pas été de tout repos, avec les entrées de Lamar Neagle et de Bernardo Corradi. L’ancien Citizen, malgré ses 35 ans, a été volontaire dans l’effort, n’hésitant pas à défendre (un peu trop fort ?) quand il le fallait.

Nyassi, auteur d'un bon match et d'une passe de but : Courtoisie Impact de Montréal

Quant à son coéquipier de l’attaque, Sanna Nyassi, il s’est démené pendant tout le match. Une frappe du pied gauche du Gambien aurait même pu faire mouche à la fin d’une action anodine.

Si devant ses partisans Montréal a inscrit son premier but et surtout son premier point en MSL, l’on a vu de belles prestations individuelles (notamment un Mattéo Ferrari calme et appliqué), mais un jeu pas forcement projeté (rapidement) vers l’attaque et une tendance à trop souvent porter le ballon.

Autant de petites choses que l’accumulation de matchs corrigera certainement, l’équipe étant jeune et manquant d’automatisme. Autre question également, celle du milieu de terrain qui alterne souvent bon et moins bon. L’ajout d’un autre joueur dans ce compartiment ne serait pas une mauvaise chose.

On peut notamment penser à une seul attaquant qui permettrait de renforcer l’assise défensive au milieu et proposera alors cette solidification dans le jeu et l’utilisation dans ce cas, à bon escient, de quelques contres ravageur.

La réponse, dès la semaine prochaine contre le Crew de Columbus du Camerounais Toni Tchani.

Impact de Montréal :

Donovan Ricketts, Jeb Brovksy, Tyson Wahl, Matteo Ferrari, Josh Gardner, Davy Arnaud, Patrice Bernier (Lamar Neagle 82’), Felipe, Justin Mapp (Andrew Wenger 68’), Justin Braun (Bernardo Corradi 77’), Sanna Nyassi

Fire de Chicago :

Paolo Tornaghi, Dan Gargan, Jalil Anibaba, Cory Gibbs, Gonzalo Segares (Hunter Jumper 68’), Sebastian Grazzini (Dan Paladini 79’), Marco Pappa (Federico Puppo 62’), Pavel Pardo, Logan Pause Dominic Oduro, Patrick Nyarko

BUTS:
MTL – Davy Arnaud (Sanna Nyassi) 56’
CHI – Dominic Oduro (Sebastian Grazzini) 71’

Cartons jaunes:

MTL – Lamar Neagle 84’, Sanna Nyassi 89’
CHI – Sebastian Grazzini 42’, Pavel Pardo 87’

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire