Flash Feed Scroll Reader

Une exposition sur Zinedine Zidane à l’UQAM

Du 28 février au 14 avril, la Galerie de l’UQAM accueillait l’exposition ZIDANE, un portrait du 21e siècle de Douglas Gordon et Philippe Parreno.

Organisée par le Musée des Beaux-arts du Canada, cette exposition originale, mêlant football et art contemporain, était l’occasion d’observer l’un des sportifs les plus connus de notre siècle sous un angle novateur proche de la fascination.

© Anna lena films / Palomar Pictures

Zinedine Zidane est au football ce que Wolfgang Amadeus Mozart était à la musique classique c’est-à-dire un virtuose.

Pendant les 90 minutes de cette exposition minimaliste, les visiteurs vivent une expérience inédite plongée au cœur d’un match du championnat espagnol opposant le Real Madrid au Villarreal FC.

Installé sur deux bancs face à deux écrans numériques géants, le public visionne un montage d’une rare intimité.

Tel Big Brother, les faits et gestes de Zizou sont scrupuleusement scrutés : regard, positionnement, réactions, complicités, souffle, fatigue, etc. Chaque mouvement de celui qui portait le numéro 5 est projeté plus grand que nature dans la salle sombre, transformant le sujet en un objet d’idolâtrie.

La bande sonore incorpore la clameur de près de 80 000 partisans, des commentaires de la télévision espagnole et la musique originale du groupe écossais Mogwaï, le tout entrecoupé de bruits de terrain de moments complets de silence.

Tourné en temps réel le 23 avril 2005, ce film a nécessité un important dispositif technique : 17 caméras réparties dans le célèbre stade madrilène de Santiago Bernabéu pour filmer Zidane pendant toute la durée de cette partie, gagnée 3-0 par Les Galactiques (David Beckham, Luis Figo, Raul, Roberto Carlos).

Le résultat obtenu est une donc réalisation complexe qui juxtapose des extraits filmés par chaque caméra. Au-delà de la simple vidéo qui s’intéresse à la magie et au génie de Zinedine Zidane, les deux artistes veulent également, à travers ce portrait avant-gardiste, montrer les limites du culte de la personnalité dans notre société moderne.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire