Flash Feed Scroll Reader

Yasmine et la Révolution, le dernier court métrage de Karin Albou

Présenté dans le cadre de la 28e édition du Festival de cinéma Vues d’Afrique, le court métrage Yasmine et la Révolution de Karin Albou traite de la place des femmes dans les révolutions.

L’histoire se passe quelque part en France, alors que la Tunisie , et bientôt le monde arabe, va vire une période sans précédent.

Une jeune fille de 18 ans passe du bon temps avec son copain lorsqu’elle constate qu’il faut faire la minute de silence pour Mohamed Bouazizi, ce Tunisien qui s’est immolé et qui est à l’origine de la révolution tunisienne.

Une discussion s’en suit sur la présence et l’utilité des femmes dans les révolutions et les mots fusent. Le Kabyle algérien s’énerve et la jeune fille tunisienne veut s’engager pour son pays.

« Les manifestations ce n’est pas fait pour les moeufs », lance alors le garçon, Jean Karim, français, mais Algérien.

L'équipe du film "Yasmine et la Révolution" : Karim El Handouz, Lisa Makhdedouf, Sid-ali Limam et Karin albou

Comme dans son précédent film, Le chant des mariés, Karin Albou traite de l’émancipation de la femme. En 9 minutes, la cinéaste propose ainsi, en filigrane, le combat que doivent mener les femmes, même lorsque la société se bat pour de meilleures conditions.

Heureusement, le frère de la jeune fille est là, et pour elle aussi, la révolution n’est pas loin… « Putain, mais jamais ça changera », dit-il.

Karin Albou est scénariste, réalisatrice et actrice « à ses heures perdues ». Son premier métrage La petite Jérusalem a été bien accueilli par la critique avec notamment deux nominations aux César et le Prix SACD du meilleur scénario lors du Festival de Cannes de 2005.

Elle a également réalisé Le chant des mariées et publié un roman, La grande fête.

Yasmine et la Révolution, 9 minutes, Karine Albou ; Production/Co-production : Goyave Production – Mc Donald Damien –  2011 – France

Le film sera diffusé le le 28 avril avant le long métrage Laïcité Inch’Allah

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire