Flash Feed Scroll Reader

Sur la route du sel de Maya Ombasic

Dans son deuxième documentaire, Sur la route du sel, la Montréalaise Maya Ombasic revient sur la route de l’ingrédient le plus important pour certains cuisiniers.

Le sympathique Atigh Ould, propriétaire du restaurant la Khaima aime et adore raconter des histoires. Devant la caméra de Maya Ombasic, il raconte une histoire, celle du chemin parcouru par le sel dans le désert qu’il a connu.

« Afin d’être à la hauteur de sa réputation, le Bédouin traverse annuellement le désert afin de déterrer le sel sous les couches de sable. »

Le chef culinaire revient notamment sur la fascination qu’il avait enfant à faire cette traversée. Il explique notamment l’origine du sel, mais aussi tout ce qui entoure son extraction, la bénédiction des derviches tourneurs. Le sel est déterré chaque année sous les couches de sable.

Auteure, poète, Maya Ombasic est aussi cinéaste. Après l’Inis, elle a réalisé son premier long-métrage, Indociles, et un documentaire, Paradoxe du cyclone, dans lequel elle tente de suivre, caméra à l’épaule, la danse des ouragans à Cuba.

Sur la route du sel a été sélectionné au Festival de film indépendant de Rome et à la 28e édition du Festival international du cinéma de Vues d’Afrique

Pour en savoir plus :

- Le site web de Maya Ombasic

- Le site web du film

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire